Assurance Auto

  

- Assurance habitation

Comment se faire indemniser en cas de catastrophes naturelles ?



Les catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquentes entraînant sur leur passage de véritables dégâts. Découvrez les risques couverts et les procédures d'indemnisation à suivre en cas de sinistre.

Les différentes garanties possibles après une catastrophe naturelle

Pluies, inondations, grêles, tornades, les intempéries sont devenues plus fréquentes et plus agressives depuis quelques années. L'année dernière, le coût des sinistres liés aux catastrophes naturelles a été estimé à 500 millions d'euros. En cas de sinistre, l'indemnisation de la victime est régie par la loi du 13 juillet 1982. Celle-ci stipule que la garantie liée aux intempéries est accordée automatiquement aux biens souscrits à une assurance multirisque. Cette garantie est toutefois réservée aux biens immobiliers, aux véhicules et aux meubles. Les dégâts sur les plantations ou la demande d'expertise par l'assuré lui-même ne bénéficieront d'aucun remboursement.

Particulier ou entreprise, quel que soit l'assuré, le type de garantie est le même après les intempéries. Le remboursement concerne uniquement l'habitation (résidence ou bâtiment à usage professionnel), les véhicules motorisés et le mobilier. Pour l'immobilier, l'assurance prendra en charge le remboursement des dégâts matériels du bâtiment ainsi que le mobilier. Les honoraires des décorateurs et des architectes sont inclus dans cette couverture. Les autres dommages causés par l'humidité, les frais de nettoyage, la démolition et la reconstruction font également partie des risques couverts par votre compagnie d'assurance après les intempéries. Il faut toutefois mentionner que le montant de l'indemnisation dépend du résultat de l'expertise.

Quelles sont les procédures à suivre après une catastrophe naturelle ?

La première chose à faire en cas d'incident lié aux intempéries est de faire parvenir une déclaration de sinistre à votre compagnie d'assurance. Selon votre convenance, vous pouvez le faire via une lettre recommandée avec accusée de réception, par contact téléphonique ou encore en vous rendant directement auprès de votre assurance. Pour cette étape le mieux est d'établir un contact avec l'assureur avant la publication du Journal officiel. En effet, c'est dans ce dernier que se trouve l'arrêté constatant l'état du sinistre. Il est toutefois possible d'effectuer la déclaration au plus tard 10 jours après la sortie du Journal officiel.

Afin d'accélérer la procédure de remboursement, n'oubliez pas de joindre dans votre déclaration de sinistre les documents nécessaires à l'évaluation des dégâts. Celui-ci comprend, les factures, les photographies du lieu avant le sinistre et les expertises. Dans le cas où l'assuré ne peut pas fournir ces renseignements, l'assureur mandatera un expert pour évaluer l'étendue et le coût des dégâts. En général, le remboursement se fait au plus tard trois jours après la réception de la déclaration de sinistre. Toutefois, ce délai peut se rallonger si l'expertise est impossible à cause d'une lente décrue des eaux par exemple.


Partager "Comment se faire indemniser en cas de catastrophes naturelles ?" :   

Faire un lien vers "Comment se faire indemniser en cas de catastrophes naturelles ?" :
sur un site/blog :
  sur un forum   :